Accueil Nouveautés Sommaire

Les événements

La démarche Notions de base Composants de base Analyses Le glossaire

Remonter

 

Version du 30 09  2013

 

Présentation. 1

Caractéristiques générales sur les événements. 1

Notes de mise en œuvre : Les événements. 1

Note de mise en œuvre : Les opérations sur les événements. 1


Présentation

Objectifs

Un événement est une sollicitation du processus de consommation du droit. Les conséquences de la sollicitation (l’action associée) sont complètement déterminées lors de la production de l’objet consommable dont il est issu.

 

Les objectifs sous-tendus par la notion d’événement sont de :

·      préserver l’indépendance des logiques entre les processus producteurs des objets consommables et le processus de consommation du droit,

·      rendre insensible aux réglementations la détermination des périodes de consommation du droit,

·      activer les actions associées aux événements en fonction de leur priorité,

·      découpler la prise en compte des événements et les traitements des objectifs réglementaires auxquels ils participent (distinction entre mise à disposition de règles ou d’informations et résolution d’objectifs réglementaires),

·      unifier le comportement des événements à début calendaire et des événements à début relatif,

·      justifier le cycle de vie effectif des événements et les débuts et les fins de période de consommation,

·      connaître. à une date donnée, tous les événements actifs.

 

La distinction entre objets consommable et événement est justifiée par la volonté d’isoler les points de vue :

·      de leur production et de leur prévision de consommation (les objets consommables),

·      de leur consommation effective (les événements).

 

Résumé

Par rapport aux définitions « traditionnelles » des événements, qui mettent essentiellement l’accent sur le déclenchement d’une action, la définition retenue intègre les dimensions supplémentaires suivantes :

·      la durée des conséquences de l’action sur le processus de consommation du droit,

·      la justification du cycle de vie effectif de l’événement (conservation des caractéristiques de la prise et de la fin d’effet de l’événement).

 

Le processus de consommation du droit est le contexte d’utilisation des événements ; les événements sont caractérisés par :

·      leur rôle,

·      leur priorité de prise en charge, en cas de coïncidence de prise d’effet,

·      leur organisation sous forme de chronologies,

·      leur participation :

·      à la réalisation des objectifs réglementaires via les contextes locaux,

·      à la détermination des périodes consommables.

 

Cette étude est complétée par :

Les événements : Traitements types


Caractéristiques générales sur les événements

Définition

Un événement est un objet consommable (objet de base ou objet réglementaire) muni des informations qui permettent de suivre son cycle de vie dans le processus de consommation du droit).

 

Un événement adapte l’objet consommable à la logique itérative du processus de consommation, où les modalités de traitement du jour à traiter :

·      reconduisent celles du jour précédant pour les éléments n’ayant pas terminé leur effet,

·      prennent en charge les nouvelles modalités de traitement pour les éléments qui prennent effet au jour à traiter.

 

La production de l’événement à partir de l’objet consommable entraîne la production (automatique) des informations qui permettent de gérer son cycle dans le processus de consommation du droit.

 

Un événement n’est modifiable que pour sa composante qui décrit son cycle de vie.

 

Cycle de vie

Un objet consommable correspond à une prévision de consommation.

 

La prévision est infirmée si les conditions de fin d’effet sont modifiées.

 

La prévision ne se réalise pas si les conditions de prise d’effet ne sont pas atteintes,

 

De manière à justifier les conditions de prise en compte de l’événement et à unifier les traitements entre les différents types d’événements (type de début et type de durée), le cycle de vie d’un événement gère les éléments effectifs de sa consommation ; il est caractérisé par :

·      le statut,

·      les conditions effectives de début d’activité (date de début et quantité de début, si elle est pertinente pour l’état courant du droit),

·      les conditions effectives de fin d’activité (date de fin et quantité de fin, si elle est pertinente pour l’état courant du droit),

 

Le statut

Le statut d’un événement précise le stade de sa consommation à une date donnée ; il peut être :

·      prévisionnel, s’il n’est pas encore pris en charge,

·      activé:

·      à partir du jour où ses conditions de prise en charge sont satisfaites

·      jusqu’au jour où il est consommé

·      jusqu’à la veille du jour où il est neutralisé),

·      consommé, si la fin d’activité de l’événement est conforme à sa prévision,

·      neutralisé. si un événement est venu interrompre son activité.

 

Un événement est désactivé si son statut est consommé ou neutralisé.

 

L’activation

Les conditions effectives de l’activation

Un événement est activé quand le jour à traiter, dans le processus de consommation du droit, correspond aux conditions de prise d’effet définies dans l’objet consommable dont il est issu :

·      une date de début OU,

·      une quantité relative de début.

 

L’événement passe alors du statut prévisionnel au statut activé.

 

L’action à déclencher lors de l’activation de l’événement

L’action à déclencher lors de la prise d’effet d’un événement est celle déclarée lors de la production de l’objet consommable.

 

La consommation

Conditions effectives de la consommation

 Un événement est consommé quand le jour à traiter, dans le processus de consommation du droit, correspond aux conditions de fin d’effet définies dans l’objet consommable dont il est issu :

·      sa date de fin OU,

·      sa quantité relative de fin.

L’événement passe alors du statut activé au statut consommé.

 

L’action à déclencher lors de la consommation de l’événement.

D’un point de vue réglementaire, il n’existe pas d’action associée à prendre en compte lors de la consommation ou de la neutralisation d’un événement.

 

Par contre, on peut déclencher, à l’issue de la consommation de l’événement, des actions non fonctionnelles :

·      la production de l’événement suivant, pour les événements « périodiques »,

·      la restauration d’un état du droit à l’issue d’une interruption temporaire.

La neutralisation

On distingue deux types de neutralisation :

·      celles concernant les états du droit,

·      celles concernant les événements de suivi des demandes d’information (avec demande réponse avant une date

 

Neutralisation des états du droit

Un état actif de l’état du droit est neutralisé quand le jour à traiter, dans le processus de consommation du droit, correspond à la veille d’une interruption, temporaire ou définitive.

 

Neutralisation d’un événement de suivi

Un événement de suivi d’une demande d’information, à l’état prévisionnel, est neutralisé, là la réponse intervient dans les délais.

 

Action à déclencher lors de la neutralisation d’un état du droit

Une sauvegarde de l’état du droit est nécessaire, lorsque l’interruption (temporaire ou définitive) est susceptible d’une poursuite ou d’une reprise de la consommation du droit et que l’interruption peut modifier la consommation d’éléments constitutifs du droit.

 

La restauration du droit, éventuellement modifié, interviendra au lendemain de la désactivation de l’interruption.

 

Priorité

En cas de coïncidence de prise d’effet (date ou quantité relative) les événements sont pris en charge en fonction de la priorité des objets consommables dont ils dérivent ; on distingue, par ordre de priorité décroissante :

·      les événements de changement de réglementation,

·      les événements d’examen du droit,

·      les événements de changements d’état du droit,

·      les événements de changements de modalité de consommation du droit,

·      les événements de suivi.

 

La prise en compte de la priorité est mise en œuvre par la constitution de collections d’événements relevant de la même priorité : les chronologies.

 

La notion de priorité des événements est transférée vers l’ordre de prise en compte des chronologies.

 

Les événements qui doivent être déclenchés, à date imposée, en dehors de tout processus d’actualisation doivent solliciter le processus de consommation du droit selon un autre moyen (via un échéancier. par exemple).

 

La périodicité

Certains événements doivent être reconduits, à une périodicité donnée, pour des raisons réglementaires ou de suivi.

 

L’indication d’un objet consommable périodique induit la reconduction de l’événement correspondant conformément à sa périodicité.

 

Par construction, le processus de consommation du droit ne produit qu’une seule nouvelle occurrence de l’événement. Cette production a lieu à l’issue de la consommation de l’événement, avec des dates de début et de fin d’activité déplacées conformément à la périodicité.

 

L’événement produit est déclaré comme ayant :

·      une origine « interne »,

·      une date de production égale au jour de fin d’effet de l’événement.

 

L’origine

L’origine des objets consommables est :

·       externe au processus de consommation du droit, donc imposée au processus,

·       interne au processus de consommation, produit par celui-ci pour son propre compte.

 Voir « Objets consommables »

 

Informations spécifiques

L’événement, pour sa composante objet consommable, est le support des informations nécessaires à l’exécution du dispositif réglementaire qu’il doit déclencher.

 

Les informations spécifiques, si elles existent, sont mises à disposition dans les contextes locaux associés aux objectifs réglementaires visés. Le rôle joué par les contextes locaux assure un couplage minimal entre la prise en compte de l’événement et le traitement du dispositif réglementaire.

 

Modification des événements

Un événement n’est modifiable que pour les éléments de son cycle de vie :

·      son statut,

·      les conditions effectives de prise d’effet et de fin d’effet.

 

 

Exemples d’événements

·      revalorisation du salaire de référence

·      changement de réglementation

·      changement de valeur d’un paramètre intervenant dans le processus de consommation du droit

·      radiation de la liste des demandeurs d’emploi …

 

Collections d’événements

Les collections d’événements font l’objet d’un document spécifique : Les chronologies.

 

Notes de mise en œuvre : Les événements

Présentation

L’objectif est d’unifier le traitement de l’ensemble des événements quels que soient les types de début et les types de durée des objets consommables dont ils sont issus.

 

Création des événements à partir des objets consommables

La transformation d’un objet consommable en événement consiste à ajouter à l’objet consommable les informations qui permettront le suivi de son cycle de vie effectif.

 

Cette transformation est automatique :

·      elle est dirigée par les caractéristiques des objets consommables : type de début, type de durée, type de fin.

·      elle préserve l’information de début de l’objet consommable.

 

Ces informations concernent :

·      le statut de l’événement (PREVISIONNEL lors de sa création)

·      le cumul de début et le cumul de fin (unité, valeur début, valeur fin), pour les objets consommables à début calendaire. Par convention, les quantités par défaut est égale QUANTITE_MAXI.

·      la date de début et la date de fin, pour les objets consommables à début relatif. Par convention, les dates par défaut sont égales à DATE_MAXI.

 

La présence des conditions de début et les conditions de fin, exprimées en dates et en « cumuls » vise à fournir des éléments de justification complémentaires.

 

Gestion des conditions effectives de début et de fin

La gestion des conditions effectives de début et de fin est fonction du type d’état du droit :

·      à durée calendaire,

·      à durée calendaire avec imputation au droit

·      à durée relative

 

Le cumul de début (et de fin) d’un événement prenant effet au cours d’un état du droit à durée calendaire n’est pas significative. L’état lui-même obéit à cette règle.

 

Le cumul de début (et de fin) d’un événement prenant effet au cours d’un état calendaire, avec imputation au droit, est significative. L’état lui-même obéit à cette règle.

 

La date de début et de fin d’un événement prenant effet au cours d’un état à durée relative est significative.

 

Un cumul non significatif est caractérisé par :

·      une unité = SANS_OBJET,

·      une valeur = -1

 

 

Exécution des actions de début

L’action de début est déclarée dans l’objet consommable. L’action de début est déclenchée lors de l’activation de l’événement.

 

Exécution des actions de fin

L’action de fin, si elle est significative, est déclarée dans l’objet consommable. L’action de fin est déclenchée lors de la consommation de l’événement.

 


 

Note de mise en œuvre : Les opérations sur les événements

Présentation

Un événement est un objet consommable muni des informations effectives de son cycle de vie.

 

Déclaration d’un événement

Information

Observation

statut :

statut de l’événement à une date donnée :

PREVISIONNEL,

ACTIVÉ,

CONSOMMÉ,

NEUTRALISÉ

date Activation :

date prévue, effective ou DATE_MAXI

cumul Activation :

cumul prévu, effectif ou CUMUL_MAXI

date Désactivation :

date prévue, effective DATE_MAXI

cumul Désactivation :

cumul prévu, effectif ou CUMUL_MAXI

 

 

 

Interface implémentée par les événements

Interface Événement

EvtSatutEnum :

getStatut()

boolean :

isPrévisionnel()

boolean ;

isActived()

boolean :

isDésactived()

boolean :

isConsommed()

boolean ;

isNeutralised()

Damj :

getDateActivation()

Quantité :

getCumulActivation()

Damj :

getDateDésactivation()

Quantité :

getCumulDésactivation()

ObjetConsommable :

getObjetConsommable()

vide :

déclencherActionDébut(Damj dateDApplication)

vide :

déclencherActionFin(Damj DateDApplication)

 

Interface implémenté par les événements d’état du droit

 

Interface EtatDuDroit

EtatDuDroitEnum :

getEtat()

Retourne l’état du droit

EtatContexteEnum :

getContexte()

Retourne le contexte réglementaire

EtatDécisionnaireEnum :

getDécisionnaire()

Retourne le décisionnaire

EtatSuivantEnum :

getEtatSuivantPrévu()

Retourne l’état suivant prévu 

 

 

 

Opérations sur les événements

Ces opérations lancent des exceptions si les hypothèses de traitement ne sont pas conformes.

 

Constructeur (implémente Evénement)

 

Evénement(ObjetConsommable oc)

 

 

 

Accesseurs

Cumul :

getReliquat(Cumul cumulConsommé)

Retourne le reliquat concernant un événement actif :

cumul de fin (de l’événement)

-  lendemain cumul consommé (du déclencheur)

 

en fonction du statut de l’événement :

 

 

getReliquat()

Retourne le reliquat en fonction du statut de l’événement :

  Cas : Prévisionnel

cumul de fin (de l’événement)

-  cumul début (de l’événement

 

Cas : Consommé

0

Cas : Neutralisé

cumul de fin (de l’événement)

-  cumul de fin effectif (de l’événement) 

 

 

 

Modificateurs

void :

activer(Damj dateDébut)

void :

activer(Damj dateDébut, Cumul cumulDébut)

void :

consommer(Damj dateFin)

void :

consommer(Damj dateFin, Cumul cumulConsommé)

void :

neutraliser( Damj dateFin)

ne concerne que les états du droit

void :

neutraliser( Damj dateFin, Cumul cumul)

ne concerne que les états du droit